PORT SAINT LOUIS du RHONE - LA POINTE ROUGE

  Le ciel est bleu, le vent est tombé complètement. La mer est calme. Les prévisions ne sont pas pour autant très bonnes. Le temps devrait s’obscurcir rapidement. Il vaut donc mieux ne pas s’attarder.
 
Dernière séquence de la vie du Port : je rencontre un canot pneumatique en maraude entre les bateaux, il est rempli de moules. Je me demande si elles viennent d’être cueillies entre les amarres. Les plongeurs à bord me sourient, un peu trop, et se hâtent de prendre le large. Ils n’ont pas aimé que je les voie peut-être ?
 
Nous partons tôt, à 7h30. Nous traversons le Golfe de Fos, parmi les pétroliers et autres mastodontes en attente de déchargement. Ce paysage industriel qui côtoie la mer m’enchante.
 
A mesure que nous nous éloignons du Golfe, des entrées maritimes l’enveloppent. Elles nous suivent, sans hâte, mais surement. D’autres se lèvent au Sud de MARSEILLE.
 
Dans cette brume, le massif de MARSEILLEVEYRE est une ombre chinoise.
Encore des photos, un peu voilées, un peu vacillantes….
Et à 10 h 30, nous sommes à la POINTE ROUGE …
 
Après deux fleuves, quatre canaux, 588 kilomètres, 36 écluses, et plus de 1000 photos.